batimentagricole

Bio, plein air, fermier…Quels sont les différents labels pour les éleveurs d’animaux ?

Face à la diversité de produits répandus sur le marché, les consommateurs peuvent montrer certaines difficultés dans leurs choix. Pour pallier cela, des systèmes de labels ont alors été mis en place (bio, naturel, …). Dans cette optique, voici quelques exemples de certifications qui peuvent sous-entendre la qualité des produits d’élevage.

Des normes concernant les conditions générales d’élevage

Parmi les labels pour les éleveurs d’animaux, le Label Rouge figure parmi les plus connus sur le marché. Il atteste le respect de différentes conditions suivant un cahier de normes et selon chaque catégorie d’animal. Dans ce label, le porc doit par exemple bénéficier d’une surface minimum de parcours au sol pour bénéficier de la mention « élevé en plein air ». Pour les volailles élevées dans le respect du label rouge, elles sont nourries avec des céréales sans aucun antibiotique et sont élevées en semi-liberté.

Quant au label « fermier », il garantit un élevage issu des techniques traditionnelles. Ce qui implique l’absence de compléments alimentaires, l’utilisation de méthodes extensives, etc. Les éleveurs accompagnent les animaux dans toute leur vie.

Les labels sur l’alimentation des animaux

À l’heure où la tendance alimentaire se penche vers les produits naturels, l’alimentation des animaux tient une place particulière. Dans la liste des labels pour les éleveurs d’animaux, vous pouvez ainsi trouver des certifications telles que « nourri sans OGM ». Pour cela, la teneur en OGM de la nourriture offerte aux animaux ne doit pas dépasser 0,9 % au maximum. Pour l’apiculture, le lieu d’élevage doit être exempt d’OGM dans un rayon d’environ 3 km.

En outre, la mention « nourri à l’herbe » est également très répandue sur les étagères. Cela signifie que l’animal se nourrissait uniquement de fourrage et d’herbe dès qu’il a été sevré du lait maternel.

Des certifications basées sur des critères géographiques

Les labels pour les éleveurs d’animaux peuvent également se baser sur des critères géographiques. Sur ce point, différentes mentions peuvent montrer que l’animal a été élevé en France : « Origine : France », « Origine France garantie », etc. Concernant cette dernière, le produit d’élevage doit prendre ses propriétés essentielles en France. De ce fait, l’animal doit au moins être né et élevé ou bien abattu et découpé en France. De même, au moins la moitié du bénéfice unitaire lors de sa vente revient à la France. Sinon, vous pouvez également trouver d’autres labels tels que « Élevé en Irlande », « Fabriqué en Espagne »…

Quitter la version mobile